Accueil | Blog rando trek la Réunion | Infos pratiques | L’île de la Réunion, le paradis du trail running.

L’île de la Réunion, le paradis du trail running.

    C’est un fait, selon l’expression maintenant consacrée, la réunion est devenue une terre de trail running en quelques dizaines d’années. Impulsée par le Grand Raid de la Réunion, le développement de cette nouvelle pratique de sport de pleine nature a pris un essor international sur notre territoire. Mais le trail, discipline exigeante, n’est pas réservé qu’aux grands sportifs parfaitement entrainés ! D’autres variantes de déplacement pédestres rapides en montagne existent, et même sur notre île aux reliefs escarpés, toute personne curieuse de découvrir de nouvelles pratiques de la montagne peuvent découvrir les joies du mélange effort physique et contemplation de nos paysages exceptionnels.

    Trail, rando-course, rando rapide… Chacun son rythme !

    Trail running ile de la réunion mafate
    Trail running sur l’île de la Réunion

    Le trail running, la rando-course, la rando rapide, tour d’horizon des nouvelles pratiques.

    Le Trail running

    « Trail running » signifie simplement « course en chemin » … donc pas spécialement de course en montagne ! Il peut se pratiquer n’importe où, hors des stades et hors des routes. La dénomination course en montagne peut également être trompeuse, car c’est une discipline bien précise des fédérations d’Athlétisme. Elle se pratique sans sac, dure environ une heure, avec un dénivelé d’environ 500 m.

    Le trail, qu’il soit pratiqué en campagne ou en montagne, implique quant à lui une autonomie ou semi-autonomie (ravitaillement lors des compétitions), avec des distances et des dénivelés variables (voir plus bas). Qu’il soit débutant ou confirmé, loisir ou compétiteur, le chronomètre reste l’outil indissociable du traileur.

    Notre proposition de séjour trail 3 jours dans Mafate :

    La rando-course

    La rando-course, c’est un peu la récréation du traileur ! Il s’agit d’une ou plusieurs journées sur les chemins, en autonomie le jour, bien souvent avec un hébergement et demi-pension le soir. L’équipement reste le même qu’en trail running. Nous marchons à bonne allure la plupart du temps, nous trottinons lorsque le cœur nous en dit, nous accélérons parfois pour le plaisir et le cardio, et nous nous autorisons même à ralentir pour profiter de la vue ou se rafraichir dans un bassin ou sous une cascade ! Pas de premier et de dernier en rando-course, nous progressons ensemble ou effectuons des stops réguliers pour reformer le groupe. À la Réunion, selon le niveau, une sortie rando-course comprend environ 15 à 40 km, pour un dénivelé positif entre 1 500 et 3 000 m, sur 6 à 9 heures d’effort.

    Notre proposition de séjour rando-course :

    La rando rapide, ou fast hiking, ou speed hiking.

    C’est la version hybride entre la rando-course et la randonnée classique. Le sac est plus léger qu’en rando, mais plus complet qu’en trail ou rando-course. C’est une randonnée avec un rythme plus soutenu, où nous recherchons un maintien de vitesse moyenne suffisante pour boucler l’itinéraire, sans jamais « être dans le rouge ». La pratique est bien moins exigeante que les deux catégories précédentes, elle ne demande pas de compétences techniques particulières, c’est un travail d’endurance principalement. Il faut tout de même des capacités physiques suffisantes et une certaine agilité sur les sentiers pour s’attaquer à nos itinéraires réunionnais. L’utilisation des bâtons est plus que recommandée ! Les itinéraires comportent environ 15 à 25 km, pour 1 500 à 2 500 m de dénivelé positif, sur 5 à 8 heures.

    Découvrez aussi les formule trail, rando course et rando rapide à la journée du Bureau Montagne Réunion.

    Le trail running ou la course en montagne.

    Petite histoire du trail running.

    Si l’homme à toujours ressenti le besoin et l’envie de se déplacer rapidement en pleine nature, la naissance du trail est attribuée à Gordy Ainsleigh qui, un jour de 1974, a décidé de couvrir la course équestre d’endurance la Tavis Cup aux États-Unis, sans cheval ! Et il boucle avec succès les 100 miles (162 km) dans le délai imparti, soit moins de 24 heures.

    La Tavis Cup est devenu aujourd’hui une course mythique d’ultra endurance, la Western States 100.

    Puis, à la fin du XXᵉ siècle, quelques courses démesurées apparaissent et le trail running s’organise autour de ces très longues distances. (1986 : 1ᵉʳ marathon des Sables, 240 km – 1995 : 1ʳᵉ compétition de trail par La fédération d’athlétisme de Grande-Bretagne – 1996 : Création de l’American Trail Running Association (ATRA) au Colorado)

    Le trail running de nos jours

    Les compétitions ont fleuri depuis quelques dizaines d’années, les fédérations ont alors dû (difficilement !) instaurer un cadre pour toutes ces nouvelles courses. La tendance actuelle est à diversifier les formats. L’international Trail Running Association ITRA propose une classification :

    • XXS : Trail Découverte : 0 -24 Km-effort
    • XS : Trail Court : 25 -44 Km-effort
    • S : Trail : 45 -74 Km-effort
    • M : Trail long : 75 -114 Km-effort
    • L : : Ultra : L 115 -154 Km-effort
    • XL : Ultra XL : 155 -209 Km-effort
    • XXL : ultra XXL : 210 Km-effort et plus

    Attention, nous parlons bien de Km-effort. C’est l’addition de la longueur de course + 1Km tout les 100 m de dénivelé positif… Soit pour la Diagonale des Fous 2021, pour exemple : 165 Km et 10 210 m de dénivelé positif, donc 165 + 102 =267 Km-effort ! Il s’agit bien d’un trail XXL.

    On est obligé de faire des compétitions alors ?

    Évidemment non ! Et c’est bien là tout le plaisir. Les compétitions trail running ont un grand succès, car c’est l’un des seuls sports où, moyennant un budget relativement accessible (matériel, voyage, inscription), vous pouvez vous aligner sur le même départ que les champions tels que Kilian Jornet ou François D’Haene ! Alors que la meilleure raquette du monde ne vous fera pas participer à Roland Garros…

    Mais bien sûr, nombre de pratiquants ne visent pas spécialement la compétition. Le plaisir de courir en nature, seul ou en groupe, reste la motivation première pour tous les coureurs.

    Pourquoi venir faire du trail à la Réunion ?

    La Réunion, terre de trail.

    Le trail running est dans l’ADN des pratiques outdoor de l’île de la Réunion ! Certains mettent cela sur le compte d’un équipement routier et d’un accès aux voitures tardifs, et donc d’une tradition de déplacement à pied sur le relief montagneux dans la culture créole. En effet, les sentiers revêtent à la Réunion une valeur historique. Tracés d’abords par les « marrons », ces esclaves enfuis, préférant le relief hostile des hauts plutôt que la captivité des bas, ils restent le quotidien de nombreux habitants, notamment dans Mafate. Courir sur les sentiers réunionnais, c’est bien plus qu’un challenge sportif, c’est un pèlerinage dans le patrimoine réunionnais.

    Le relief unique de l’île est un atout majeur pour tous les pratiquants de course en nature. Trois sentiers de Grandes randonnées, ses pitons, cirques et remparts classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, en cœur de Parc National, en fait un terrain de jeu inédit pour les sportifs. Peu de montagnes dans le monde proposent des dénivelés « secs » de 1 000 m et plus d’ascension ou de descente, des kilomètres d’escaliers, des profondes ravines jusqu’aux points de vue majestueux sur la vingtaine de sommets à plus de 2 000 m d’altitude. Si quelques zones sont relativement « roulantes », la spécificité des sentiers réunionnais est leur difficulté : raideur, marches, roches, racines, le « terrain technique » prend tout son sens ! Les itinéraires de trail running à la Réunion demandent alors une préparation, des conseils et un encadrement bien spécifique.

    Retrouvez notre article détaillé sur l’équipement pour vos randonnées et treks sur les sentiers de l’île de la Réunion :

    Et bien sûr, se déplacer plus vite en montagne à la Réunion est une expérience unique pour pouvoir voir un maximum de site et de milieux différents dans un laps de temps court ! Il est possible de voir dans la même journée un fond de cirque au climat sec, une forêt tropicale, des landes de bruyères d’altitudes, des sommets rocailleux, des pâturages verdoyants et un volcan actif !

    Le Grand Raid de la Réunion

    Appelé GRR dans le jargon, le Grand Raid est tout d’abord en événement, qui comprend 4 courses :

    • La Diagonale des Fous, « la Diag », environ 160 Km pour 10 000 m de dénivelé positif.
    • Le Trail de Bourbon, environ 100 Km pour 6 000 m de dénivelé positif.
    • La Mascareigne, « La Masca », 70 Km environ pour 4000 m de dénivelé positif.
    • Le Zembrocal, en relais par équipe de 4 coureurs, 150 Km pour 8 000 m de dénivelé positif.

    En 1989 a lieu la première course, appelé « La marche des Cimes« . Elle prend le nom de « La Grande Traversée » entre 1990 et 1992, puis se nomme « La course de la Pleine Lune« . Le Grand Raid est fondé en 1994. En 2010 est ajouté le Trail de Bourbon, puis la Mascareigne en 2011, et enfin le Zembrocal en 2017.

    L’événement accueille chaque année plus de 6 400 coureurs et coureuses sur les 4 courses, 1 800 bénévoles, 20 000 personnes sur le front de mer de Saint Pierre pour le départ de la Diagonale des fous, c’est l’événement sportif de l’année à la réunion !

    Mais si le Grand Raid est la vitrine internationale du trail running à la Réunion, il faut savoir que le calendrier de la Fédération Française d’Athlétisme recense plus de 50 courses hors stade par an sur l’île ! Oui, à la Réunion, courir dehors est presque une religion… Sur les sentiers, vous rencontrerez autant de gens équipés « rando » que de sportifs version « trail » !

    Quelques exemples des courses emblématique du trail à la Réunion :

    On peut citer également le Trail du Colorado, la Transdimitile, la Transvolcano, le Caldeira Trail, le Trail de l’Eden, le Trail du Grand Ouest….

    Pourquoi venir faire du trail, de la rando course, et de la rando rapide à la Réunion avec un guide du BMR Trek ?

    Nous l’avons vu, choisir de se déplacer rapidement en montagne nécessite une certaine préparation, autant d’un point de vue matériel, sur la préparation de l’itinéraire, sur le choix du niveau de la sortie, et sur l’encadrement. Notamment sur l’île de la Réunion, où le relief et les conditions climatiques peuvent être assez rudes.

    Les guides accompagnateurs spécialisés du BMR Trek vous apportent tout cela. Conseils en amont de la sortie, personnalisation de l’itinéraire, encadrement sécuritaire et conseils techniques lors de votre sortie. Nos guides connaissent parfaitement les itinéraires, vous proposeront de l’allonger ou de le raccourcir selon la forme du jour, vous prodiguerons tous les conseils nécessaires quel que soit votre niveau, débutant ou confirmé, pour faire de votre sortie une expérience unique lors de votre voyage à la Réunion !

    Retrouvez notre article détaillé sur les avantages de marcher avec un guide accompagnateur en montagne à La Réunion.

    Pourquoi randonner avec un guide Accompagnateur en montagne ?

    Faut-il s’entourer d’un guide accompagnateur en montagne pour venir marcher sur l’île de la Réunion ? Nous vous expliquons d’abord
    Liens utiles :

    Le site officiel du Grand Raid de la Réunion

    Trail Péi, la bible du trail à la Réunion. Calendrier des Courses et cartes d’itinéraires de trail